Charte (règles, histoire, buts)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La charte (à lire avant de faire sa demande d'inscription)

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: La charte (à lire avant de faire sa demande d'inscription)   Jeu 16 Fév - 10:57

Les Frères d'Armes !


Je regarde par la fenêtre et soupir en voyant un château en flamme
Je regarde par la fenêtre et mes yeux s'embuent de larme en voyant un couple qui se tient la main et un autre qui se chamaille
Je regarde par la fenêtre et pleure en voyant un pauvre qui se fait harceler et à qui on jette des pierres par ces soit disant "grands seigneurs"


Très peu d'amour en ces terres désolés, point de fraternité, point de solidarité, que de haine et de violence.


IL FAUT QUE CA CHANGE ET C'EST NOTRE BUT !



Un jeune homme, ambitieux mais angoissé, nommé Bon Mardion entra dans la vaste salle.
Angoissé, parce qu’il voulait créer une guilde : sujet très délicat...
Il avait donc l’estomac noué, ce qui, fort heureusement, ne se voyait pas, mais que lui, ressentait bien...
Ambitieux, car il voulait être le premier consul d’une guilde stable (donc puissante) que suivrait une démocratie......et en plus être un bon chef !
Mais je n’aie pas que des amis, se disait-il, et mon premier ennemi à vaincre sera ma peur.
Après quelques temps de méditation, il s'aperçut que tout le monde le regardait alors d'une voix, qui devenait de plus en plus stable, il commença à parler.
Bonjour..., mesieursdames,... merci d'être venu si nombreux: cela me fait vraiment chaud au coeur.
Puis, voyant les gens debout, il s’angoissa encore un peu plus, pensant qu’ils lui en garderaient rancune, et s’excusa d’un sourire pincé:
Apparemment, je n'ai pas prévu assez de chaises...
Les spectateurs sourirent, ce qui eut pour effet de le décontracter.
Il s’éclaircit la gorge :

Pour entrer en la matière, je vais vous faire un petit résumer ;ainsi les personnes qui voudraient, mais qui ne peuvent pas, rester sauront de quoi je vais parler.
La guilde que je tiens à fonder ne sera ni du présumé « bien », ni du présumé « mal ». Cette guilde n'est pas fondée sur les Indépendantistes mais sur leur histoire...
Certes vous allez me dire, il y a eu bien beaucoup de soi-disant indépendantistes, mais celle-là c'est l'histoire hors du commun Des frères d'arme ; dont je faisais partie, vous m'y reconnaîtrez sûrement...
Pour vous prouver que cette histoire sort du commun, je vais vous la conter :



L’HISTOIRE VRAIE DES FRERES D’ARMES

Chapitre un : Le règne du mal !

Il fut un temps où le mal régnait en maître sur les terres d’aguératon et où les gens étaient obligé de se cacher pour ne pas être tué ! Partout on pillait, on détruisait, on tuait et on la peur régnait en maître, comme une laine mouillée qui colle à la peau et personne n’arrivant à s’en détacher…Personne n’arrivait à se le cacher, bien que les efforts furent immenses. A toute bonne histoire, se rattache un héros ; celui-ci mit du temps à se montrer mais quand il le fit enfin il nous rendit la foie et un monde meilleur, surtout ce qui manquait à tout le monde : le courage ; personne ne sait comment il s’y était prit peut être nous avait il jeté un sort lorsque Morphée nous tenait dans ses bras mais qu’importe le résultat aurait été le même, en tout cas, un jour, je me réveillais sans crainte, je n’avais plus peur ! Et comme si mon chemin était tout tracé j’apprit le même jour par un ami qu’une alliance secrète avait été créé ! ! ! Son fondateur ? ? ? Le héros lui même, ce fameux héros ! ! ! Son nom ? ? ? Mahomed ! ! !


Chapitre deux : La voie du salut !

Une fois la nouvelle, tellement attendue, arrivée, je me suis précipité en mon royaume afin d’envoyer une missive à ce grand homme :Mohamed !
Il m’accepta dès la première fois,sans discuter ni rien,je me suis présenté,il m’a dit « oui, nous acceptons tout le monde » :je suis rentré dans la guilde !Mais le plus étrange c’était qu’à cette époque, je débutais, donc je n’étais pas d’une puissance incommensurable !
Ce n’est qu’après que je compris cette phrase, venant d’un homme dirigeant une des guildes représentant la Révolte Populaire ! C’est d’une simplicité enfantine ! Sa devise étant « l’union fait la force ! »
Nous vîmes nos rangs grandir de jours en jours, jusqu’à finalement faire trembler nos ennemis au seul nom des « Indépendantistes »
Guerres après guerres, luttes après luttes, victoires après victoires, notre Guilde finit par apporter un de la paix, de l’amour et de la sérénité en ces terres désolées...
La peur a cessé de tenailler les personnes, les gens se sont dégagés du trou où ils s’étaient terrés, les échanges ont repris, la vie telle que nous la connaissions à enfin repris son cours.
En cette nouvelle ère de prospérité, afin de ne jamais oublier et commémorer cette terrible période, une forteresse fut construite, la « Forteresse Des Inséparables », et elle demeure sur cette terre fertilisée par le sang des ennemis vaincus....
Mais cette Forteresse fut aussi bâtie pour réunir des hommes, se battant pour une même cause, contre de mêmes ennemis, se protégeant mutuellement envers et contre tous.....


Chapitre trois : La chute de notre empire !


Un triste soir d’hiver, alors que notre camp était assailli par les forces ignobles du côté obscur. Notre chef bien aimé Mohamed se battait pour protéger notre forteresse, symbole de la liberté, un troll s’avança et lui assena un coup fatal à la tête, qui se détacha de son corps, tombant lourdement sur le sol de terre ! Nous perdîmes alors tous notre courage, mais nous continuâmes de nous battre, pensant que notre chef était toujours avec nous. Malheureusement un orc plus grand et plus fort que les autres s’avança vers Mohamed et, avec la pointe de son épée embrocha la tête de notre souverain qui gisait seul au milieu des morts, il la leva alors bien haut au-dessus de sa tête, signe de victoire, pour que tout le monde voit notre propre défaite et poussa un abominable signe d’une imminente victoire ! Nos hommes, voyant la tête de leur souverain embroché en haut de l’épée d’un orc, jetèrent leurs armes et s’enfuirent à grandes, abandonnant notre château à l’ennemi ! Nous nous retrouvâmes là ou nous avions choisi de remettre en question la souveraineté de notre roi « La Forêt d’Elmiîllera » ! Là-bas nous allumâmes un feu et nous érigeâmes un camp de fortune où nous avons passé la nuit faisant à tour de rôle les guets ! À l’aube, nous nous réunîmes autour du feu que nous avions entretenu durant la nuit et nous commençâmes à discuter de qui succéderait à notre roi défunt. Le débat commença à se quereller, suite à une dispute de deux seigneur, tout le monde essaya de les calmer, mais ils nous entraînèrent dans leur querelle pour le trône ! Certains seigneurs s’unirent et partirent de leur côté pour reconstruire un royaume, comme Mohamed l’avait fait. Seuls quatre seigneurs restèrent en contacte suite à cette disputent.



Chapitre quatre : La grande guerre !


Une guerre effroyable que certain appelèrent par la suite « La Grande Guerre » éclata. Les plus grandes armées que Aguératon n’est jamais connue s’affrontèrent dans cette guerre épique d’où seul les meilleurs pouvaient en ressortir. Plusieurs guildes que l’on auraient crue immortel tombèrent et certaines étaient elles aussi au bord du gouffre comme « La Compagnie Blanche » (CB). Celle-ci envoya des missives de toutes part pour recruter le maximum de seigneurs solitaire, sans guilde pour leurs tenir compagnie et à la merci d’une alliance qui viendrait lui proposer de les rejoindre. Un jour, un vétéran des frères d’arme reçut une de ces fameuses missives. Celui-ci, ne sachant plus comment être respecter et connue maintenant que sa bonne vieille alliance avait sombré, se dit que gagner une aussi grande guerre pourrait être un bon début ; il s’engagea donc dans « La Compagnie Blanche » et contacta ses anciens amis frères d’arme avec qui il était resté en contacte. Il en fit rentrer dans la CB. Mais c’est après que nous nous rendîmes compte que nous nous étions surestimés et que cette guerre n’était pas la notre ! Nous étions habitué à attaquer dans l’ombre ! Personne à part notre chef ne pouvait savoir combien nous étions et qui était un frère d’arme ou non, donc, nous pouvions détruire sans avoir peur des représailles. Mais c'était différent, tout le monde pouvait savoir qui était dans quelle guilde et nous perdions dans les dix bâtiments par jours ! ! ! Malheureusement, tout ça, nous le comprîmes bien trop tard. Finalement la guerre s’estompa et finit par s’arrêter. Se fut un soulagement pour nous frères d’arme et nous nous retirâmes, avec nos quelques fermes restantes, dans l’oublie.

Chapitre cinq : La nouvelle ligue des frères d’arme


Après notre défaite contre La Compagnie Blanche, nous nous étions repliés sur nous-même, nous avons construit des bâtiments, économisé, nous avons aussi arrêté de faire nos armées pour essayer de nous faire oublier. Mais ce n’était pas la vie dont nous rêvions, alors, un jour, un des notre qui en avait plus qu’assez de rester là, en cultivant des champs, laissant la routine prendre le dessus, décida de la changer et contacta ses anciens amis qui étaient du même avis que lui. Nous nous rassemblâmes dans La Forêt d’Elmiîllera comme au bon vieux temps et passâmes la nuit dans notre ancien camp de fortune. À l’aube nous partîmes d’un pas décidé vers notre ancienne citée «La Forteresse des Inséparables ». En ce lieu, nous fûmes dégoûtés devant ce champ de ruine, pillé et abîmé –plus qu’il ne l’était- par le temps.
Sur cette note grave et triste, Bon Mardion, regarda les yeux embués, laissant deviner que l’âme de ces grands seigneur était émue..
Puis, après avoir laissé l’émotion gagner l’assistance un peu plus, il reprit avec vigueur :

Mais nous nous réprimes vite, nous enterrâmes les squelettes qui étaient restés comme en pâtures pour les corbeaux depuis la terrible bataille que nous avions mené, ici, jadis, contre les forces du mal ; ce travail fastidieux nous prit bien une semaine.
Ensuite, nous commençâmes les rénovations de La Forteresse des Inséparables.
On envoyait des missives de toutes part pour recruter le plus de seigneurs possibles car comme je le dis toujours :



L’union fait la force


FIN !


Voilà, cela fait je vais maintenant vous dicter les principales règles de notre guilde


NOS REGLES

- Vous pouvez demander une aide militaire mais il ne faut pas abuser. Ne demandez une aide militaire que si une personne vous a fait une triplette sans raison, minimum ! Nos scribes enverront alors un message privé au Seigneur en question en lui demandant de bien vouloir cesser ses attaques et lui demanderont aussi de vous dédommager. Si il refuse ou si il vous attaque encore plus d’une fois après notre mise en garde je demanderai à tous les frères d’arme de bien vouloir l’attaquer !

- Vous pouvez demander une aide financière mais comme pour l’aide militaire il ne faut pas en abuser. Sachez que nous sommes réunis pour nous entraider alors soyez généreux et sachez qu’il faut aider si vous voulez à votre tour être aidé !

- Vous pouvez demandez à être un frère d’arme, pour cela il faut minimum 20 fermes et 30 bâtiments militaires (cette limite ne sera admis qu'à la création officiel de la guilde). Votre demande sera alors étudié par les frères d’arme. Vous devrez tout de même préciser quel est votre puissance de frappe (armée) et combien vous avez de terres. ensuite, si vous êtes accepté, nous mènerons une petite enquête sur vous pour savoir si vous êtes bien ce que vous dites. (J'espère que cela découragera les intrus).

- Vous êtes priez de vous présenter une seconde foie à la maison de la présentation en disant à nouveau quel est votre puissance de frappe combien de fermes possédez vous et combien de terre ainsi que le nombre de vos bâtiments militaires.

- Vous êtes aussi priez de faire part de vos batailles contre les ennemis que nous vous avons demandé d’attaquer en nous postant vos rapport à la maison des « Rapports de batailles ». Postez vos victoires comme vos défaites ! Ceci vous permettra de monter dans les grades… ce qui vous procurera plus de respect !

- Je vous demande de participer activement à la vie du forum, postez vos demandes et VOTER car nous sommes une démocratie et pour être une bonne démocratie il faut que tout le monde vote sinon ça se transforme en dictature !!!

- Si vous tombez sur un grenier faites en profiter les autres et postez son nom dans la maison des "grenier". Par contre vous n'aurez pas le droit de l'attaquer plus de deux fois ! Nous sommes des frères d’arme il faut agire comme tel !

- J'ai aussi imaginé un des premier "Tribunal d'Aguératon", en ce lieu sacré nous déciderons du sort des malheureux qui auront osé profaner une de nos règles ancestrales !!! Pendant son jugement, le suspect sera coupé de la guilde, les frères d’arme proposeront des sanctions, les plus appropriés seront gardé et alors un vote sera organisé pour savoir quel sera la sanction du malheureux !!! Nous attendrons tout de même que tous les frères d’arme aient voté.

- Si un seigneur a eut des problèmes (quels qu'ils soient) avec un frères d’arme, il ira porter plainte au Tribunal des frères d’arme, le sujet sera examiné, et ensuite si il est accepté les deux seigneurs en question (victime et suspect) débâteront.

- En cas d'absence du chef suprême de la guilde, c'est le second qui prend le relais. Il devra être aussi respecté que le créateur de la guilde.

- Il est aussi interdit d'attaquer plus de deux foies n’importe quel seigneur sauf si nous sommes en guerre contre lui. Si vous ne respectez pas cette règle vous ne serez en aucun cas aidé quand celui ci se vengera de vos attaques !

Et maintenant les buts qui sont en quelques sortent la base de notre guilde.

NOS BUTS

-Notre premier but, le plus important sera de reconstruire notre citadelle «La Forteresse des Inséparables » et d’enterrer tous les morts de l’effroyable bataille qui avait eut lieu sous ses murailles ! ! !

-En second nous tenons à installer un minimum de démocratie c’est à dire un chef suprême, qui est élue à vie en l’occurrence le fondateur de la guilde avec à ses côtés deux sénateurs qui seront élues par le peuple et qui pourront être démit de leurs fonctions à n'importe quel moment.

-Troisièmement nous allons construire l’un des premiers tribunal d’Aguératon dans lequel tous les Seigneurs de la guilde pourront être jugé si ils ont commit un acte interdit par nos lois ou si ils ont trahis par n’importe quel manière notre guilde. Y seront jugé aussi tout les ennemis de notre guilde qui souhaite avoir un procès un minimum équitable.

-Quatrièmement nous allons installer les 35h et les congés payés, en priorité pour les personnes défavorisé (les plouks).

-Cinquièmement nous allons tenter (et ce sera bien difficile) d'amener la paix, la fraternité et la solidarité sur ces terres désolés. Nous nous ferons un maximum de guildes alliées et un minimum d'ennemis. Finalement nous offrirons de l'aide à toutes personnes qui le demandera (cela dépendra tout de même du sujet de la dispute et des seigneurs en question) !

Après les buts, la hiérarchie, oui c'est une démocratie, mais il y a tout de même des grades bien distincts. Je vais vous les citer.


La longueur de votre message dépasse la limite autorisée.


Dernière édition par le Sam 15 Avr - 1:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesindependantistes.lolforum.net
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: La charte (à lire avant de faire sa demande d'inscription)   Ven 7 Avr - 12:46

HIERARCHIE

-Le premier consul (élue à vie) est le créateur de la guilde, c'est en quelques sortes les dirigeant de la guilde, il ne peut pas être démis de ses fonctions sauf si il le décide lui même et il prend les décisions après le vote des Seigneurs de la guilde avec l'aide de son second.

-Les Sénateurs sont comme le dit leur nom les seconds du premier consul de la guilde. Ils sont élus par les Seigneurs de la guilde et ils peuvent être, à tout moment, démis de ses fonctions. mais certes, leur renvoie devra être justifié.

-Les deux Démocrate sont deux seigneurs qui font le lien entre les guildes allié ou ennemis (un pour les alliés et un pour les ennemis). Ils sont eux aussi élue et peuvent aussi être démit de leurs fonction.

-Le ou les Scribe(s) sont/est le/les seigneur(s) qui est/sont chargé(s) d'envoyer des messagers d'avertissements à nos ennemis.

-Le peuple est tous les seigneurs de la guilde qui peuvent enfin je devrais plutôt dire doivent voter !!!

-Les Recruteurs sont les seigneur qui seront chargés d'envoyer l'adresse de notre guilde à tous les intéressés. C'est simple mais ils devront être souvent là !


Voilà, finalement, pour finir, à ceux que ma charte a interressé, je vais leur demandé de se rendre à l'antre de recrutement des guildes où il leur sera expliqué comment être des notres !




NOUS ESSAYERONS PAR TOUS LES MOYENS DE RESPECTER AU MIEUX NOS ENGAGEMENTS !

Voilà, j'ai fini, j'espère que nous nous reverrons.


Bon Mardion, fière de lui, sortit de la salle d'un pas tranquille, il avait vaincu son premier ennemis, LA PEURE !

_________________


L'union fait la force !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesindependantistes.lolforum.net
 
La charte (à lire avant de faire sa demande d'inscription)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A lire avant de poster
» comment faire une demande d'amis avec htc sense
» Point de vue d'un éditeur. A lire avant de songer à publier.
» [AIDE] Avant de faire n'importe quoi
» Charte à signer avant de poster...Merci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lesguerriersdel'Apocalypse :: zone populaire de la métrople :: bibliotèque indépendante-
Sauter vers: